« Une nouvelle génération pour redresser la France. »

2005 : dernière grande victoire du peuple français par la voie des urnes.

55 % de Français de toutes origines et de toutes sensibilités politiques disent NON ! à l’Union européenne.

Pourtant, la classe politique ne nous a pas écoutés.
Elle a trahi notre vote.

15 ans plus tard, où en sommes-nous ? L’Union européenne a clairement montré ses limites. Dans tous les secteurs, la France et les Français sont déclassés. Ça suffit !

Avec Génération Frexit, une nouvelle bataille commence, une bataille pour l’indépendance, pour la démocratie, pour la dignité. Une bataille pour être respecté.

« REPRENONS LE CONTRÔLE »

L’Union européenne détruit notre pays.
Libérons-nous de ses traités qui nous imposent l’austérité.

L’euro nous appauvrit.
Redressons l’économie et réindustrialisons la France en recréant notre monnaie.

Les lobbys influencent les décisions de nos élus.
Recréons notre démocratie et changeons la politique pour de bon.

QUE VOULONS-NOUS ?

Quel que soit notre âge, nous sommes tous les fils et les filles du référendum de 2005. De gauche, de droite, du centre, politisés ou non, jeunes ou moins jeunes, nous avons tous éprouvé progressivement le même sentiment d’abandon collectif. Mais nous refusons d’abandonner le combat. Désormais, nous partageons ensemble la même ambition :
recréer notre démocratie et redresser la France.

Génération Frexit, c’est l’union de tous les Français qui refusent la trahison de leur vote par leurs élites. Qui refusent la domination des puissances médiatiques et des puissances d’argent. Qui refusent l’effacement de leur pays derrière une Union européenne antidémocratique, coûteuse et inefficace.

Génération Frexit milite au contraire pour que les citoyens soient traités dignement. Pour que le débat public soit équitable et écouté. Pour que la volonté exprimée par les Français soit toujours respectée et appliquée.

Génération Frexit, c’est aussi la confiance retrouvée en la France. Nous pouvons réindustrialiser le pays. Nous pouvons le moderniser. Nous pouvons le hisser à la hauteur des défis à venir. Ce ne sont pas les talents qui nous manquent. Ce qui nous manque, ce sont des décideurs courageux et inventifs.

Génération Frexit, c’est aussi la rupture avec la classe politique actuelle, corrompue et lâche, responsable de notre abaissement. Nous ne libérerons pas le pays avec ceux qui l’ont asservi. Une nouvelle génération doit émerger, loyale, intègre, combative. Une génération d’hommes et de femmes modernes qui œuvrent sans relâche pour la démocratie et pour la France.

LE FREXIT,
POUR QUOI FAIRE ?

Pour créer de l’emploi en relocalisant l’industrie.

Pour stopper l’évasion fiscale en contrôlant les flux de capitaux.

Pour redonner le pouvoir au peuple en nous libérant de la tutelle bruxelloise.

Pour enrichir la France et les Français en adoptant une monnaie à notre service.

Pour consolider notre système de protection sociale, nos services publics et notre système de retraites par répartition.

Pour améliorer notre qualité de vie en établissant des normes de production adaptées à nos exigences sociales, environnementales, gustatives, médicales, etc.

Pour récupérer les milliards d’euros versés en pure perte chaque année à l’Union européenne.

Pour sécuriser le territoire en rétablissant les frontières.

Pour transformer la France en puissance moderne, en investissant dans les technologies d’avenir.

Pour gagner en dynamisme en nous délivrant de la lenteur technocratique de l’Union européenne.

Pour faire rayonner la France dans le monde en menant une politique internationale indépendante.

Pour que la France
reprenne le contrôle
dans tous les domaines,
tout simplement.


NOTRE ACTION

À Génération Frexit, nous avons conscience que l’Union européenne n’est pas éternelle. C’est pourquoi nous pensons qu’il nous faut prendre les devants, et poser dès aujourd’hui les jalons de la France sans l’UE.

Cette étape nécessite l’assentiment de la majorité des Français et des Françaises. Seul un référendum sur notre appartenance à l’Union européenne permettra de décider sereinement de notre avenir collectif.

Nous comptons donc :
1. Porter ce sujet dans le débat public et politique ;
2. Obtenir et remporter un référendum sur notre appartenance à l’UE ;
3. Reprendre le contrôle, redresser le pays et rebâtir la France sur des bases démocratiques nouvelles.

Nous voulons
un référendum
sur le Frexit !
Signez la pétition.