REVUE DE PRESSE — du 28 décembre au 3 janvier

Source.

Covid-19 : les contaminations à Wuhan 10 fois supérieures au bilan officiel, selon une étude chinoise

Selon les tests sérologiques effectués après le pic épidémique, quelque 480 000 personnes ont été contaminées dans cette ville de 11 millions d’habitants du centre de la Chine.
Source : le Figaro (30 décembre)

Mensonges, guerre d’influence et transformation sociétale. Quels sont les intérêts de la Chine ? Se présenter comme un exemple (voir ici). La réalité correspond-elle à cette image ? Rien n’est moins sûr. Pourtant, la Chine étend chaque année son emprise sur le monde : Chinafrique, « nouvelles routes de la soie », 5G… Modèle américain ou modèle chinois ? Et s’il était plus intéressant pour la France d’aspirer à la liberté, à l’indépendance et à l’équilibre, tel que le prônait à son époque le général de Gaulle ?

France – Covid

Le fichier visant à suivre les personnes vaccinées contre le Covid-19 validé par la CNIL

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a validé mardi 29 décembre le fonctionnement du fichier « SI Vaccin Covid », qui a pour but de suivre les personnes vaccinées, promettant de contrôler l’utilisation des données. « Les deux principales finalités, à savoir la gestion de la campagne de vaccination et son suivi, sont les seules finalités pour lesquelles les données peuvent être utilisées. On va s’en assurer, c’est ce qui est prévu dans les textes », indique sur France info Thomas Dautieu, directeur de la conformité à la CNIL.
Source : Sputnik (30 décembre)

Restons vigilants face aux fichages, surtout ceux de données médicales personnelles, afin par exemple de ne pas aboutir à des mesures discriminatoires envers les non-vaccinés, qui seraient alors facilement repérables. Les médecins généralistes seraient en mesure de collecter et signaler les éventuels effets secondaires de ces vaccins nouveaux sur leurs patients, dans le respect du secret médical, comme cela s’est pratiqué jusqu’ici. Par ailleurs, la CNIL étant membre du Comité européen de la protection des données, organe « indépendant » de l’UE institué par le RGPD, on ne peut attendre d’elle qu’elle s’oppose à des décisions soutenues par l’UE (voir ici).

***

Reporté et non abandonné, le projet de loi de vaccination obligatoire n’est pas une affaire classée

Le projet de loi instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires déposé puis retiré quelques jours avant Noël n’a été que reporté à une date ultérieure, rappelle Laurence Trochu. Selon la présidente du mouvement conservateur Sens commun, cette initiative témoigne d’une tentation autoritaire inquiétante chez LREM.
Source : le Figaro (30 décembre)

À chaque projet de loi, il faudrait se poser la question suivante : « Est-ce que cela correspond à la volonté du peuple français ? Est-ce qu’une majorité de Français sont en faveur de cette loi ? » Ici, la réponse est non. En effet, comme le rappelle Hugo Décrypte dans cette vidéo à 3 min 29, dans un des premiers EHPAD concernés par la vaccination, seuls 70 résidents sur 250 ont donné leur consentement pour être vaccinés. Un récent sondage de l’IPSOS a par ailleurs révélé que la France serait le pays le plus réfractaire aux vaccins contre le Covid-19, avec six Français sur dix qui les refusent (voir ici). De plus, d’après cette capture de LCI, un sondage a révélé que trois quarts des soignants en EHPAD refusent de se faire vacciner.

***

Le couvre-feu va être avancé à 18 heures dans une partie de la France

Pas de reconfinement, mais un couvre-feu avancé de deux heures, à 18 heures, dans plusieurs départements de l’est du pays : pour contenir l’épidémie de Covid-19, le gouvernement prévoit des mesures supplémentaires là où le virus circule rapidement.
Source : Paris-Normandie (30 décembre)

Pour ces régions, encore plus que pour le reste de la France, le quotidien en semaine va être encore davantage : métro-boulot-maison… Est-ce une vie ? Et quid des restaurants qui avaient pu trouver dans la vente à emporter un moyen de maintenir la tête hors de l’eau, et auxquels on enlève un service ?

***

En route vers un troisième confinement ? « On n’a encore rien vu des faillites et du chômage »

La menace d’un nouveau confinement se précise. Le ministre de la Santé n’exclut pas cette option en cas d’aggravation de l’épidémie après les fêtes de fin d’année. Le docteur en sciences économiques Philippe Simonnot tire la sonnette d’alarme. Les conséquences économiques d’une telle décision seraient difficiles.
Source : Sputnik (28 décembre)

Selon un article publié dans le Journal international de médecine par Laurent Mucchielli (sociologue, directeur de recherche au CNRS), Laurent Toubiana (épidémiologiste, chercheur à l’INSERM), Jean-François Toussaint (professeur de physiologie à l’université de Paris), du 1er mai au 26 octobre, la surmortalité de l’année 2020 par rapport à l’année précédente n’était que d’environ 1,3 % (voir ici). Ils ont confirmé que le grand âge et les comorbidités sont bien les facteurs clefs de la mortalité liée au covid (voir ici). À partir de là, on peut s’interroger sur la justification de mesures telles que les confinements ou couvre-feux, aux effets économiques désastreux et durables, et qui ont eux aussi leurs contre-indications sur la santé psychologique des Français.

Monde – Covid

Chine : quatre ans de prison pour la « journaliste citoyenne » qui a couvert le covid

Une « journaliste citoyenne » qui avait couvert l’épidémie de Covid-19 à Wuhan a été condamnée lundi à quatre ans de prison, au moment où le pouvoir chinois vante sa réussite dans la lutte contre la maladie répandue depuis à la surface du globe.
Source : Libération (28 décembre)

La Chine, un des pays les plus puissants du monde, est aussi classée 177e sur 180 pays par l’ONG internationale Reporters sans frontières sur la liberté de la presse (voir ici). C’est assez inquiétant.

***

L’Espagne va tenir un registre des personnes refusant de se faire vacciner contre le Covid-19

Le gouvernement espagnol a annoncé, lundi, qu’il allait recenser les personnes refusant de se faire vacciner contre le Covid-19. Un registre sera partagé avec d’autres pays européens, mais ne sera pas rendu public, a précisé le ministre espagnol de la Santé.
Source : France 24 (29 décembre)

Quelle est l’utilité d’un tel registre ? Prévoir des mesures discriminantes envers ceux qui y figureront ?

***

« Vaccin de singe » : l’UE accuse la Russie de calomnier les concurrents de son Spoutnik V pour préserver ses parts de marché

Trop, c’est trop. Josep Borrell, le chef de la diplomatie de l’Union européenne, vient de mettre le holà à la guerre de propagande à base de « fake news » à laquelle se livre Moscou à l’encontre des vaccins concurrents du sien.
Source : la Tribune (29 décembre)

Fake news russes, fake news américaines, chinoises… et européennes. Comment les gouvernements du monde entier peuvent-ils rester crédibles après une pareille débâcle informationnelle sur le covid ? Peut-être en laissant la parole à des scientifiques sans conflit d’intérêts ?

***

Covid : l’Union européenne commande 100 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer/BioNtech

Ursula von der Leyen a annoncé une nouvelle commande du seul vaccin actuellement autorisé en Europe, portant à 300 millions le nombre total de doses achetées par l’Union européenne. En Europe, la vaccination se poursuit, parfois de façon chaotique. Comme en Allemagne, où plusieurs personnes ont reçu cinq fois la dose recommandée du vaccin BioNTech/Pfizer. Certains lots ont également été déclarés inutilisables, car soupçonnés d’avoir subi une rupture de la chaîne du froid.
Source : les Échos (29 décembre)

Assurer son approvisionnement (contrairement à ce qui avait été manqué quant aux masques) est une bonne chose. Cependant, les populations sont-elles prêtes à se faire vacciner ? Ont-elles confiance ? Les informations dont nous disposons sur l’utilité, l’efficacité et la sûreté de ces vaccins sont-elles suffisantes pour effectuer un choix éclairé ? Rien n’est moins sûr malheureusement… (Voir ici.)

France

Recensement : le nombre d’habitants en France augmente plus lentement qu’avant, selon l’INSEE

La population française ne croît plus aussi vite qu’avant, selon les derniers chiffres du recensement publiés par l’INSEE ce mardi. Le solde naturel, la différence entre le nombre de naissances et celui des décès, s’est réduit dans la plupart des Régions. « Cette baisse est due à la fois au plus grand nombre de décès (avec l’arrivée à des âges élevés des générations nombreuses du baby-boom) et au recul des naissances », détaille l’institut.
Source : France bleu (29 décembre)

Cela va changer avec la crise du covid… ou pas. Ces articles discutent de la question suivante (voir ici et ici) : y aura-t-il un « coronavirus baby-boom »… ou pas ?

***

Le chômage rebondit : le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A en hausse de 0,9 % en novembre

34 400 personnes se sont inscrites en tant que demandeurs d’emploi de catégorie A en novembre 2020. Une hausse qui intervient après six mois consécutifs de baisse en trompe-l’œil. Le nombre de chômeurs de catégorie A est supérieur d’environ 10 % (+ 341 800) à celui de février, avant le début de la crise sanitaire, selon le service statistique du ministère du Travail.
Source : l’Obs (28 décembre)

Il est essentiel de ne pas considérer uniquement la catégorie A, comme l’explique très bien l’article. De plus, comme le montre le Fil d’actu ici, ne prendre en compte que la catégorie A, c’est ignorer toute la zone grise de l’emploi, qui fait que beaucoup aujourd’hui sont « toujours sur le fil » (précaires…), même en ayant un emploi.

***

Conseil des imams : la grande mosquée de Paris se retire et accuse « la composante islamiste au sein du CFCM »

Dans un communiqué, le recteur de la grande mosquée de Paris annonce son retrait du projet de création d’un Conseil national des imams et accuse « la composante islamiste au sein du Conseil français du culte musulman » d’avoir sabordé les discussions sur la charte des valeurs.
Source : le JDD (28 décembre)

L’État aurait-il donc insuffisamment lutté contre une possible « infiltration » islamiste de structures confessionnelles ? Nous sommes pourtant soumis au plan Vigipirate depuis 2016, et actuellement au niveau « urgence attentat » (voir ici), et les premières mesures de vigilance face aux menaces terroristes remontent à… 1978 (voir ici).

***

Lancement d’un satellite d’observation militaire français par une fusée Soyouz

Le satellite, qui a décollé du pas de tir de Sinnamary, en Guyane, doit être placé sur une orbite depuis laquelle il pourra identifier, par exemple, un armement léger.
Source : le Monde (29 décembre)

Magnifique démonstration de l’excellence française et en particulier des entreprises toulousaines Airbus Defence and Space et Thales Alenia ! Toutefois, il est à noter que l’Allemagne a accepté de financer des projets de satellite CSO en échange de devenir le principal acteur industriel dans la fabrication de drones (voir ici).

Europe

Premier jour du Brexit : un trafic calme et de nouvelles habitudes au port de Calais

Après la sortie du Royaume-Uni du Marché unique européen et le rétablissement des formalités douanières, les premiers camions d’après-Brexit sont arrivés au port de Calais. Le trafic était fluide en ce jour férié. Les entreprises doivent désormais déclarer leurs marchandises avant la traversée.
Source : Europe 1 (1er janvier)

Comme l’écrit ce chauffeur routier dans cette série de tweets décrivant comment on passe la frontière après le Brexit : « Ceux qui vous présentent les frontières comme une difficulté impossible à surmonter n’en ont probablement pas traversé suffisamment pour savoir que c’est faux. »


***

Brexit : l’Espagne lance un ultimatum au Royaume-Uni sur le sort de Gibraltar

Le gouvernement espagnol vient de lancer un ultimatum à Londres pour résoudre le sort de Gibraltar. Madrid se dit prête à lever la frontière si un accord est trouvé avec le Royaume-Uni. Cela afin d’éviter l’application d’un Brexit dur, qui isolerait cette enclave britannique située à l’extrême pointe de l’Andalousie et aurait des conséquences dramatiques pour l’économie de la région.
Source : The World News (30 décembre)

Après le succès du Brexit, l’UE tenterait-elle de nouvelles mesures d’intimidation, ou de communication, visant à ternir l’image de ceux qui se détourneraient de ses « services » ? Finalement, le Royaume-Uni et l’Espagne ont décidé de conserver les règles de Schengen. Preuve en est que l’on peut être en dehors de l’UE tout en restant intelligent (voir ici).

***

L’Europe et la Chine sur le point de signer leur accord sur l’investissement

Après sept années de négociations, les pourparlers se sont accélérés au cours des derniers mois. Isolée par Washington, la Chine aurait offert de réelles concessions aux entreprises européennes. Et fait un geste sur les questions sociales.
Source : les Échos (28 décembre)

Une fois de plus, nous ne pouvons que constater que l’UE ne nous protège aucunement de la voracité des superpuissances. La Chine n’étant pas franchement un modèle de démocratie, il serait souhaitable de pouvoir conserver un maximum de latitude et d’indépendance par rapport à ce pays.

***

Russie : un diplomate bulgare expulsé en mesure de représailles

En réponse à une mesure similaire prise à la mi-décembre par Sofia, la Russie a ordonné l’expulsion d’un diplomate bulgare lundi 28 décembre. Il s’agit d’une mesure de rétorsion prise contre la « décision infondée » de la Bulgarie d’expulser à la mi-décembre l’attaché militaire russe à Sofia, poursuit la diplomatie russe. Sofia avait expulsé ce diplomate après l’ouverture d’une enquête à son encontre pour l’espionnage des troupes américaines stationnées en Bulgarie, pays membre de l’OTAN.
Source : le Point (28 décembre)

La Russie n’a peut-être pas envie de supporter encore longtemps son encerclement par l’OTAN, tout en étant accusée par cet organisme et ses soutiens d’être un État totalitaire. Comme l’a dit crûment le président Poutine en décembre à un journaliste de la BBC : « Pourquoi vous nous prenez pour des cons ? » (Voir ici.)

***

Accord post-Brexit : les pêcheurs britanniques se sentent « trahis »

Andrew Locker, président de la Fédération nationale des organisations de pêcheurs, a déclaré que ceux-ci se trouveraient dans une situation « pire » qu’avant. « Je suis en colère, déçu et trahi. Boris Johnson nous a promis les droits (de pêche) sur tous les poissons qui nagent dans notre zone économique exclusive et nous n’en avons qu’une fraction », a-t-il déclaré à la BBC, dénonçant l’engagement non tenu du chef du gouvernement de reprendre le plein contrôle des eaux britanniques.
Source : le Figaro (28 décembre)

Malheureusement, il semble que les pêcheurs britanniques ont été sacrifiés au profit d’autres aspects de l’accord.

Asie

Washington renforce le décret sur les investissements dans des firmes chinoises

L’administration Trump a renforcé lundi un décret interdisant les investissements américains dans les entreprises considérées par Washington comme détenues ou contrôlées par l’armée chinoise, alors que des désaccords entre agences fédérales sur la rigidité à adopter subsistaient depuis le mois dernier.
Source : Challenges (29 décembre)

Contrairement à l’UE (voir ci-dessus), le président Trump semble se méfier de la Chine. Probablement à juste titre.

***

Comment les géants chinois de la tech aident la Chine à espionner le monde

Volontairement ou non, les entreprises technologiques chinoises comme Huawei ou Alibaba n’ont pas d’autre choix que de coopérer avec le pouvoir central. C’est ce que révèle une enquête fleuve de Foreign Policy.
Source : 01net (28 décembre)

Raison de plus de rester sur nos gardes face à cette superpuissance totalitaire, qui cherche à développer de plus en plus ses marchés dans le monde, en Occident en particulier.

***

Corée du Sud. Nouveau record de fusion nucléaire grâce à un réacteur imitant le Soleil

Une étape supplémentaire en matière d’utilisation de la fusion nucléaire pour produire de l’énergie a été franchie à la fin de novembre par des chercheurs sud-coréens. Ces derniers ont réussi à reproduire pendant vingt secondes le phénomène se produisant dans l’espace, battant au passage un record de durée et d’intensité. La méthode est cependant loin de pouvoir être appliquée à grande échelle.
Source : Ouest-France (29 décembre)

Bel exploit, prometteur et réussi par un pays souverain.

***

La Chine lance un vaste programme pour… contrôler la météo : comment ça marche ?

Pékin veut faire la pluie et le beau temps. Littéralement. Alors que la tempête Bella continue de balayer une partie de la France, et si l’on pouvait contrôler les éléments pour éviter les catastrophes naturelles ? C’est l’ambition très sérieuse de la Chine.
Source : MSN (29 décembre)

Lancer des produits chimiques sur les nuages pour les crever et faire pleuvoir à la demande est l’une des techniques de géo-ingénierie qui permettent d’agir sur le climat. À condition d’être manipulées avec prudence, et pas seulement pour nourrir les scénarios de science-fiction, ces technologies sont d’un intérêt capital pour la compréhension de l’environnement et la lutte contre ses dérèglements. 

Monde

Extradition des Ouïgours : la Turquie assure qu’elle n’en renverra pas en Chine

La Turquie réagit à la ratification par Pékin, samedi 26 décembre, d’un traité d’extradition pouvant servir au retour en Chine de certains Ouïgours exilés.
Source : le Monde (30 décembre)

***

Face à la Turquie, l’Égypte change d’approche en Libye

En 2014, le Congrès général national refusa de s’effacer devant la Chambre des représentants, alors nouvellement élue, et apporta son soutien au gouvernement conduit par Omar al-Hassi, qui cédera ensuite sa place à Khalifa al-Ghowel, alors nommé à la tête d’un « gouvernement de salut national ».
Source : Opex 360 (28 décembre)

L’Égypte veut empêcher les troupes pro-turques de s’approcher de ses frontières ouest (dans le désert libyque). Ce conflit provoqué par l’intervention anglo-française, aux ordres de Washington, en 2011, n’en finit plus de détériorer la situation de la région, sans parler des fuites de population vers l’Europe. La France doit absolument changer de politique étrangère et quitter l’OTAN.

***

La Bolivie crée des impôts sur les grandes fortunes

La fiscalité sera annuelle et permanente pour tous ceux qui vivent dans le pays, y compris les étrangers.
Source : Carta Capital (29 décembre) – en portugais

L’Amérique latine est un continent où les inégalités sociales sont particulièrement fortes, et la Bolivie en est un exemple frappant. Après les mandats d’Evo Morales, le gouvernement était revenu à une politique moins redistributive. Mais le nouveau président Luis Arce a de nouveau orienté sa politique dans le sens de l’égalité sociale. Cela annonce-t-il un tournant pour le reste du continent, dominé par des politiques conservatrices, notamment au Brésil ? 

Écologie

Pour limiter les débris spatiaux, le Japon veut créer un satellite en bois

Et si la conquête spatiale devenait à son tour plus écologique ? C’est vraisemblablement l’ambition d’un nouveau projet mené par le Japon, qui souhaite envoyer un satellite en bois dans l’espace prochainement.
Source : Clubic (29 décembre)

Encore un pays souverain porteur d’un projet novateur et prometteur ! Preuve que « l’union » forcée n’est pas forcément une garantie de succès.

***

« La mer est notre solution » : l’appel de Christian Buchet pour préserver les océans

Les océans sont confrontés à des menaces grandissantes : pollutions diverses, acidification des eaux… Or « la mer est notre solution », a affirmé Christian Buchet, directeur du Centre d’études de la mer à l’Institut catholique de Paris sur Europe 1. « C’est le réservoir de notre avenir, qui permet de le regarder avec optimisme. » 
Source : Europe 1 (30 décembre)

La France, qui a la chance de posséder un immense espace marin, devrait investir massivement dans la recherche et les technologies maritimes, afin de développer de nouvelles façons de produire, de s’alimenter, de se déplacer et de vivre. Et ceci sans attendre de directives de Bruxelles… En plus, c’est un domaine qui passionne les Français !

***

Vendée Globe : le coup de gueule écologique d’un skipper sur le point Nemo

Giancarlo Pedote (Prysmian Group) a passé le point Nemo le mercredi 30 décembre 2020 lors du Vendée Globe. Le skipper italien a fait la découverte de ce « cimetière de vaisseaux spatiaux » et pousse un coup de gueule écologique.
Source : Ouest-France (31 décembre)

Il serait effectivement maintenant nécessaire de prendre en compte les conséquences écologiques de nos activités, qu’elles soient économiques, sportives, ou les deux, car nous n’avons pas de planète de rechange, et, comme nous venons de le voir, l’océan est une ressource d’avenir.

Rédacteurs : Thierry Lacour, Claire Bouvier, G.M (coordination), et autres contributeurs

Pour nous proposer des articles, écrivez-nous à
revue-presse@generationfrexit.fr.

Partager l’article sur
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

À propos de
GÉNÉRATION FREXIT

Créée le 14 juillet 2020, Génération Frexit, c’est :

Un objectif
Reprendre le contrôle de la France grâce au Frexit.

Une stratégie
Obtenir un référendum sur notre appartenance à l’Union européenne.

Un projet
Reconstruire le pays, recréer la démocratie, changer la politique pour de bon.

eleifend amet, sed Praesent sit nec leo. venenatis, adipiscing vel, Sed