Bassin de rétention d’eau en agriculture :
solution ou problèmes supplémentaires ?

Sainte-Soline,Deux-Sèvres,bassines,irrigation,eau,agriculture,agro-industrie,ZAD,maïs,bassin de rétention,jancovici,réchauffement climatique

L’affaire des « bassines » de Sainte-Soline, dans les Deux-Sèvres, a mis sur le devant de la scène la tension sur l’eau, devenue un nouvel enjeu dans un monde où les ressources se raréfient. Cette crise qui met aux prises un écologisme anarchiste et un système agro-industriel prisonnier de ses contradictions n’est donc qu’un avant-goût de ce qui attend de nombreuses régions de France dans un proche avenir. Si ces bassins peuvent éventuellement pallier ici ou là, pour un certain temps, le manque d’eau lors des périodes sèches, le changement climatique impose toutefois de modifier plus en profondeur notre système agricole.

OATi et OAT€i : saisine de la Cour des comptes par Charles-Henri Gallois

Cour des comptes,saisine,charles-henri gallois,génération frexit,frexit,emprunt,obligations,dette,OAT,OATI,OAT€i,obligations indexés sur l'inflation,inflation

JE SOUHAITE alerter la Cour des comptes sur l’erreur de gestion manifeste d’avoir continué à émettre des emprunts indexés sur l’inflation, OATi et OAT€i depuis 2015. Ce système d’obligations d’État indexées sur l’inflation (OATi) existe depuis 1998.  Cependant, les conditions économiques n’étaient pas du tout les mêmes. À l’époque, les taux fixes étaient bien plus […]

Rebondissement dans le scandale d’État des emprunts indexés sur l’inflation !

euros,scandale,dette,emprunt d’État,OAT,OZATi,inflation,FGrexit,Génération Frexit,Macron,Le maire,Charles-Henri Gallois,dette publique

Dans le cadre de la loi de Finances rectificative pour 2022, deux députés, Jean-Philippe Tanguy du Rassemblement national et Philippe Brun du Parti socialiste (NUPES), ont posé en séance à Bruno Le Maire une question sur les obligations d’État indexées sur l’inflation (OATi). Nous avions auparavant levé le lièvre et alerté l’opinion publique sur le […]

Pour notre pouvoir d’achat, en finir avec le marché européen de l’électricité ?

électricité,Marché européen de l'énergie,énergie,Union européenne,éolienne,Frexit

Nouvelle brèche dans l’unité européenne ! L’Espagne et le Portugal, avec l’accord de Bruxelles, se soustraient provisoirement au marché européen de l’énergie. L’Union européenne veille bien entendu à mettre en avant la souplesse dont elle fait preuve. Mais la réalité est que le système qu’elle a mis en place et qu’elle impose aux États membres ne peut conduire à terme qu’à une explosion générale des prix et un échec final dramatique.

Les 14 mensonges de Macron lors du débat de l’entre-deux-tours contre Marine Le Pen

Macron,emmanuel macron,marine le pen,présidentielle, élection présidentielle 2022,2022,débat,entre-deux-tours,entre deux tours,2nd tour,deuxième tour,2e tour,second tour

Lors du débat de mercredi dernier, Emmanuel Macron s’est distingué par son attitude hautaine, arrogante, agressive. Et aussi par sa faculté à donner des leçons à son adversaire. Des leçons qu’il ferait bien de s’appliquer un peu à lui-même tant ses propos étaient truffés d’erreurs, voire, carrément de mensonges. À l’image du quinquennat désastreux qu’il vient de réaliser et qu’il prétend nous imposer de nouveau. En voici une rapide revue, à consulter impérativement avant de voter dans deux jours !

Guerre en Ukraine et indépendance énergétique

Pipeline,gaz,ukriane,russie,guerre,gaz de schiste,états-unis,énergie,électricité,Frexit,Maxime Amblard

Part de l’autosuffisance en sources d’énergie des pays d’Europe LE 24 février 2022 marque un tournant sans précédent dans l’histoire de l’Europe post-guerre froide : l’ours russe s’est réveillé, et il n’est vraiment pas content ! L’Ukraine est le premier pays à en subir les conséquences. Mais ne nous y trompons pas, alors que les […]

Présidence française du Conseil de l’Union européenne : une « présidence » qui en prépare une autre

PFUE2022,PFUE,Présidence frnaçaise de l'Union européenne,Présidence française de l’UE,Union européenne,Macron,Parlement européen,déclaration,conférence de presse,Europe,France,Drapeau,Frexit,Macron

Lancée en grande pompe le 9 décembre dernier par le président de la République Emmanuel Macron, la présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE) a réellement commencé le 1er janvier 2022. À grand renfort de communication, notamment avec l’éclairage de bâtiments publics au bleu du drapeau européen, ou encore l’incursion de l’étendard aux étoiles d’or au-dessus de la tombe du Soldat inconnu, l’Élysée souhaite faire de ce début d’année 2022 « l’année de l’Europe ». Le battage médiatique autour de cette présidence est donc important. Un site internet lui est même consacré. Les moyens de l’État sont assez largement mis à contribution, et la communication élyséenne est complaisamment relayée dans les différents médias de masse.
Néanmoins, une question se pose, à laquelle personne ne répond : à quoi sert donc cette présidence du Conseil de l’Union européenne ?